Créer un nouveau blog :

A propos de ce blog


Nom du blog :
feobus
Description du blog :
Ce blog regroupe des articles sur les Afro Antillais, qui font l'actualités dans le monde.
Catégorie :
Blog Actualité
Date de création :
28.03.2007
Dernière mise à jour :
31.08.2014

RSS

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Acteurs et actrices noirs (294)
· Actualités (1473)
· Astuces (179)
· Beauté (103)
· Ecrivains (132)
· Entreprise (98)
· Europe (0)
· Fait divers (2)
· Géopolitique (4)
· Histoire (1033)
· Hommes et Femmes noirs illustres (649)
· Hommes et Femmes politiques Africains (59)
· L'Egypte et ses Dieux (75)
· L'humeur du jour ! (89)
· La française la plus riche de France (1)
· Les dictateurs américains (4)
· Les dictateurs asiatiques (6)
· Les dictateurs d'Afrique (11)
· Les ditecteurs Européens (13)
· Les Dynasties en France (1)
· Les inventeurs noirs (26)
· Les présidents Français (22)
· Les Rois de France (102)
· Mannequins (83)
· Musiques (1215)
· Opportunités d'Affaires (2)
· Parcours d'inconnus (2)
· Plages Biarritz - Bayonne- Anglet (5)
· Plages et photos de Guadeloupe (51)
· Plages et photos de la Corse (16)
· Politique (35)
· Politique Française (65)
· Proche Orient (0)
· Religions (153)
· Santé (19)
· Sports (540)
· Succes Stories (222)

Navigation

Accueil
Gérer mon blog
Créer un blog
Livre d'or feobus
Contactez-moi !
Faites passer mon Blog !

Articles les plus lus

· Yelena noah
· Serena Williams pose nue
· Emanuela de Paula
· Julia chanel
· Julia chanel

· Jean-Marc Mormeck a perdu
· Serena Williams
· serena williams
· Nona Gaye
· JADA FIRE
· Kareen Guiock, destination M6
· Taís Araùjo
· Vanessa & Angela Simmons
· Julia Chanel
· Kimbo Slice

Voir plus 

Blogs et sites préférés

· archive
· KMT
· DIOUDA
· ethno-marketing
· aunoir
· domtomemploi
· domtomjob
· Rmc
· challenges
· domactu

Voir plus


Statistiques 6985 articles


Thèmes

femme

Derniers commentaires

ce blog parle d'article qui parle de la diaspora noire....http: //feobus.cente rblog.net
Par feobus, le 31.08.2014

ce n'est pas du plagiat, certe y'a un oublie de ma part mais je ne recupere aucun argenthttp://f eobus.centerb
Par feobus, le 31.08.2014

sérieux ça m'enerve comment ces pervers de blancs fantasmes sur les noirs y'a que des idiotes qui peuvent acce
Par Anonyme, le 06.07.2014

connaissez vous l'auteur de cette peinture et sa date d'origine ?
Par Anonyme, le 27.06.2014

a tous ceux qui m'ont écrit cous pouvez me joindre gerald.bloncou rt@club-intern et.fr
Par bloncourt, le 19.06.2014

Voir plus

RSS
Recherche
Recherche personnalisée

Les inventeurs noirs

Les inventeurs noirs

Publié le 04/07/2007 à 12:01 par feobus
Les inventeurs noirs



Vidéo Youtube



source shenoc

Ernest Everett JUST

Publié le 26/06/2007 à 12:00 par feobus
Ernest Everett JUST
Ernest Everett JUST est né à charleston le 11 Août 1883, dans une famille noire de la Caroline du Sud. Adolescent, II alla à l’université de Kimball Hall Academy, à New Hampshire où il acheva ses quatre années d’étude en seulement trois années. Par la suite, l’histoire révéla que de son année de licence à l’université de Dartmouth en 1907, Ernest JUST fut le seul étudiant à obtenir plus tard, le diplôme honorifique de Magna Cum Laude.

Ainsi, il obtint des honneurs spéciaux en botanique, en histoire et en sociologique. Pendant sa première année à Dartmouth, il reçut les plus hautes distinctions en Grec. Ernest s’adjugea même la bouse d’étude Rufus Choate pendant deux années.

Ernest Just commença alors à enseigner à l’université d’Howard (Université noire). Au début de 1909, il dirigea aussi des travaux de recherche sous la direction du professeur Frank Rattray Lillie, le deuxième directeur du Laboratoire Marin Biologique à Woods Hole, dans le Massachussets.

En 1916, il reçu le Diplôme de Docteur de zoologie Magna Cum Laude de l’université de Chicago dans l’embryologie expérimentale, avec une thèse sur les études de fertilisation.

Les contributions du Docteur Just, sur la physiologie des cellules et leur développement sont très importantes.

Ses travaux sur la matière de fertilisation, la parthénogenèse expérimentale, l’hydratation et la division des cellules, la déshydratation des cellules vivantes, l’effet des rayons ultra violets dans le nombre croissant de chromosome dans les animaux et la modification de l’organisation de l’oeuf avec la référence spéciale de polarité, lui valent la reconnaissance de ses pairs. II fut l’un des auteurs de l’ouvrage scientifique, General Cytology, publié en 1924. La liste des auteurs participants à cet ouvrage est éloquente :

Philip Emeagwali

Publié le 26/06/2007 à 12:00 par feobus
Philip Emeagwali
Ce génie du continent africain, titulaire de plusieurs diplômes d’études supérieures en mathématiques, en informatique et en ingénierie maritime des Universités de George Washington en 1981, du Maryland en 1986, du Michigan où il reçoit son diplôme de docteur en informatique en 1994, apporte à la science une contribution sans précédent.

Emeagwali développe en 1986 une structure qui s’avère révolutionnaire dans le monde de l’informatique. Il s’agit d’un système permettant de réaliser 3,1 milliards de calculs par seconde en utilisant seulement 65.536 processeurs, soit dans un très court laps de temps. Une première mondiale qui lui vaut la reconnaissance de ses pairs : en 1989, il reçoit la plus importante décoration décernée en science de l’informatique, le Prix Gordon Bell de l’Institute of Electrical and Electronics Engineers. Également concepteur d’une technique plus efficace de récupération de pétrole par l’élimination des fuites dans les réservoirs, il solutionne le problème des compagnies pétrolières (aujourd’hui toutes équipées de super ordinateurs Emeagwali) en leur faisant économiser 400 millions de dollars par puits de pétrole. Sa formation multidisciplinaire lui permet aussi d’intervenir dans le domaine environnemental; en effet, il conçoit un meilleur système de simulation des courants climatologiques permettant d’en apprendre davantage sur les causes du réchauffement de la planète.

Le prodige Nigérian –qui, sorti de l’école à 14 ans pour raisons financières, s’instruisit seul en fréquentant la Bibliothèque publique et réussit l’examen du baccalauréat en candidat libre- détient plus d’une quarantaine de brevets d’invention. Il a par ailleurs déposé à l’Office des patentes et du commerce des USA en 1996 un document de 816 pages décrivant un nouvel ordinateur dont la conception est basée sur « la théorie du modèle de la ruche ».

Proclamé « Scientifique de l’année » en 1991 par la Société nationale des ingénieurs noirs des Etats-Unis, « Informaticien de l’année » en 1993 par la National Technical Association, il reçoit le Prix National de la République du Nigéria en 1997. Le « Bill Gates de l’Afrique » (ainsi qualifié par le Golden Guardian) voit ses réalisations mentionnées dans les ouvrages collectifs, tels le Wo’s who in America, le Who’s who in the world, le magazine Ebony.

Quand on lui demande quelles sont ses plus grandes réalisations, Philip Emeagwali n’hésite pas :


« … Dans la société, ma plus grande réalisation est que j’ai aidé à détruire le
stéréotype selon lequel les Blancs contribuent exclusivement au développement de
pointe en science et en technologie ».

Edouard A. Bouchet

Publié le 26/06/2007 à 12:00 par feobus
Edouard A. Bouchet
(1852 - 1918)

Admis à l’Université de Yale en 1870, Edward A. Bouchet, fils d'anciens esclaves, étudie les mathématiques, la physique, l'astronomie, la mécanique, la logique, la rhétorique et cinq langues parmi lesquelles le latin et le grec. Premier Afro-américain à obtenir un diplôme de Yale en 1874, avec la mention "summa cum laude", premier Noir sélectionné au Phi Beta Kappa, l'un des plus anciens et des plus prestigieux cercles d'excellence académique (il y sera élu en 1884), Bouchet devient aussi le premier homme d'ascendance africaine à obtenir en 1876 un Ph.D., toutes disciplines confondues, dont un doctorat de physique avec une thèse intitulée « Sur la mesure des indices de réfraction ». L’étudiant surdoué se classe 6e parmi les 20 premiers Américains, dix ans seulement après l’abolition de l’esclavage !

Ce tout premier physicien noir de l'ère moderne fut ostracisé par le milieu universitaire, seul Américain à n’avoir jamais réussi à enseigner dans une université, malgré ses nombreuses qualifications. Durant 26 ans, il enseigne la physique et la chimie à l’Institut pour la Jeunesse de Couleur à Philadelphie, puis travaille dans divers États avant de retourner à New Haven, Connecticut, sa ville natale, où il meurt le 28 octobre 1918.

Et ce n’est que justice si la Société Américaine de Physique – la plus puissante organisation de physiciens aux Etats-Unis – a institué en 1996, en hommage au physicien, le Prix « Edward A. Bouchet Award » dédié aux plus brillants étudiants des minorités dans le domaine de l’enseignement et la promotion de la physique. « Il est certainement impossible de mesurer la très profonde influence qu’il exerça sur les centaines de personnes qu’il a croisées dans sa vie », résumera l’un de ses anciens élèves en contemplant le portrait d’Edward Bouchet affiché dans la prestigieuse Université de Yale.

L’Edward Bouchet - Abdus Salam1 Institute (EBASI), créé conjointement par des physiciens africains et afro-américains en collaboration avec le Centre International Abdus Salam de Physique Théorique (co-financé par l’UNESCO), permet justement de sortir ce génie de l’ombre. Situé à Trieste, en Italie, l’Institut s’est donné entre autres objectifs de renforcer l’impact de la recherche en physique pour le développement durable en Afrique et de stimuler l’engagement des étudiants africains dans des études doctorales en physique. Par ailleurs, EBASI organise périodiquement en Afrique un cycle international de conférences2 « The Edward A. Bouchet International Conference », afin de renforcer la collaboration académique entre les physiciens africains et leurs homologues afro-américains.

David Blackwell

Publié le 26/06/2007 à 12:00 par feobus
Entré à l’Université de l’Illinois à l’âge de 16 ans, David Blackwell en ressort 6 ans plus tard, en 1941, muni d’un doctorat en mathématiques.

L’éminent mathématicien enseigne dans différentes universités pour Noirs et occupe de 1944 à 1954 une chaire de professeur à l’Université Howard à Washington, le sacre pour tout professeur noir : « It was the ambition of every black scholar », dira-t-il. Puis il intègre l’Université de Berkeley en Californie, institution orientée vers la recherche, où il terminera sa carrière professionnelle en tant que professeur émérite des mathématiques et des statistiques.

Conférencier des plus courus à travers le monde, Blackwell publie plus de 80 articles de recherche dans différents domaines : théorie des jeux, théorie des probabilités, théorie de l’information, analyse de prise de décision en situation de conflit. L’apport le plus important du statisticien réside dans son étude « Conditional Expectation and Unbiased Sequential Estimation », plus communément appelée « Rao-Blackwell Theorem ». Et de sa collaboration avec Abe Girshick sort en 1954 un livre considéré aujourd’hui comme un classique : « Theory of Games and Statistical Decisions ». Les doctorats « honoris causa » de multiples et prestigieuses universités, telles celles du Michigan, de Syracuse, d’Harvard et du Lesotho, témoignent éloquemment de la reconnaissance de son talent.

Premier Noir à entrer à l’Académie Nationale des Sciences aux Etats-Unis en 1965, il est plus tard élu à l’Académie américaine des arts et des sciences. En 1979, David Blackwell reçoit le Prix John Von Neuman (du nom du célèbre mathématicien hongrois à l’origine de la théorie du jeu). Ce prix est attribué à toute personne ayant fait avancer la recherche de façon significative, c’est-à-dire dont il a pu être démontré que le travail réalisé résistait à «l’épreuve du temps». En 1986, le Committee of Presidents of Statistical Societies lui remettra le R.A. Fisher Award.

Le professeur émérite, à la retraite depuis 1989, n’en continue pas moins de travailler à des projets de théorie...

OTIS BOYKIN

Publié le 26/06/2007 à 12:00 par feobus
Inventeur du régulateur pour stimulateur cardiaque,
plus communément appelé :
pacemaker.


Né à Dallas, au Texas, Otis Boykin est diplômé de l’Université de Fisk et de l’Institut de Technologie de l’Illinois. Après avoir terminé ses études, il est employé par la Majestic Radio of TV Corporation, à Chicago, puis est embauché au P.J. Nilsen Research Labs of Oak Park en tant qu’ingénieur. Entre autres fonctions, il occupera le poste de consultant en électronique pour diverses sociétés américaines et européennes.

Il a, à son actif, d’autres inventions tout aussi remarquables, par exemple :

un filtre à air;
un type de résistance utilisé dans les ordinateurs, radios et téléviseurs;
et surtout un dispositif électronique indispensable à tous les missiles guidés et à certains ordinateurs IBM.



Plus de vingt brevets, à partir de 1959, seront ainsi enregistrés.


Membre de l’American Association for the Advancement of the Sciences, de l’International Society for Hybrid Micro-electronics et du Chicago physics Club, de partout Boykin est honoré par ses pairs. Il se verra même décerner le « Cultural Science Achievement Award » par l’Old Pros unlimited Club.

En 1982, à l’âge de 62 ans, ce discret et distingué savant électronicien disparaît, victime d’un arrêt du cœur.

Elijah J. McCoy

Publié le 26/06/2007 à 12:00 par feobus
Elijah J. McCoy
Elijah McCoy est le fils de George McCoy et Mildred Goins, deux esclaves qui se sont enfuis du Kentucky pour se rendre à Colchester (Ontario), par le chemin de fer clandestin.
Elijah est encore enfant lorsque sa famille retourne aux États-Unis et s'installe à Ypsilanti (Michigan).
Lorsque Elijah a 15 ans, ses parents l'envoient étudier l'ingénierie mécanique à Édimbourg, en Écosse.
Après ses études, il rentre aux État-Unis. Malgré ses compétences, il ne trouve d'autre emploi que celui d'aide-mécanicien ou de charbonnier sur une ligne ferroviaire du Michigan.
Pendant qu'il travaille à cet emploi, il invente et fait breveter aux États-Unis (1872) ses « améliorations apportées aux graisseurs utilisés dans les moteurs à vapeur ».
En 1874, le Canada lui accorde un brevet pour ses « améliorations apportées aux graisseurs utilisés dans les moteurs à vapeur ».

Benjamin Banneker

Publié le 26/06/2007 à 12:00 par feobus
Benjamin Banneker
Benjamin Banneker est un astronome, fabricant d'horloges et éditeur américain, né le 9 novembre 1731 à Maryland et mort le 9 octobre 1806.

Il est le fils et le petit-fils d'anciens esclaves africains. Le nom originel de la famille est Banna Ka ou Bannakay. Son père, Robert Bannakay, est connu pour avoir érigé plusieurs barrages sur des cours d'eau. À l'âge de 21 ans, il découvre le brevet d'une montre chez ses voisins, emprunte cette dernière pour en retranscrire le schéma de fabrication. Puis il fabrique des répliques en bois de chaque pièce. Il finit par la commercialiser. Un de ses clients est Joseph Ellicott, un géomètre qui a besoin d'une horloge très précise pour effectuer ses calculs de localisation des étoiles dans le ciel, qui lui servent à localiser ses positions terrestres. Ce dernier, impressionné par le travail de Banneker, lui prête des ouvrages de mathématiques et d'astronomie.

Entre 1792 et 1797, il publie Benjamin Banneker's Almanac, qui contribue pendant plusieurs années à prouver aux Américains que les noirs ne sont pas intellectuellement inférieurs aux blancs.

En 1791, il est appelé pour assister Andrew et Joseph Ellicott ainsi que Pierre Charles L'Enfant pour construire la nouvelle capitale des États-Unis, Washington.

Cette même année, il décide de prendre la défense des noirs-américains, en écrivant à Thomas Jefferson, l'auteur de la Déclaration d'Indépendance. À cette époque, les noirs sont considérés comme une race inférieure, incapables de comprendre le sens de la citoyenneté. Jefferson approuve les paroles de Banneker, mais ne l'aide pas dans sa lutte pour l'abolition de l'esclavage.

Isaac Daniel

Publié le 03/06/2007 à 12:00 par feobus
Isaac Daniel
Il suffisait d’y penser : intégrer un GPS dans la semelle d’une chaussure et localiser ainsi son propriétaire partout dans le monde, 24 heures sur 24.

Isaac Daniel a l’idée de cette ingénieuse invention en 2002 lorsqu’il reçoit un coup de fil inquiet de l’école le prévenant de la disparition de son fils, alors âgé de huit ans. En déplacement professionnel à New York, il attrape le premier avion pour Atlanta... pour apprendre à l’arrivée qu’il s’agit d’un problème de communication et que son fils est sain et sauf.

Dans la foulée, cet ingénieur planche sur un prototype de chaussures de sport intégrant dans la semelle une puce GPS (Global Positioning System) de cinq centimètres sur huit.

Après quelques années de recherche poussée pour assurer la précision du dispositif, ces tennis révolutionnaires baptisées « tranquillité d’esprit » sont commercialisées le mois prochain. D’abord une version adultes pour la modique somme de 325$ à 350$. La ligne enfants-ados sera disponible cet été.

Liste des inventions réalisées par des Noirs

Publié le 21/05/2007 à 12:00 par feobus
Liste des inventions réalisées par des Noirs
Liste des inventions réalisées par des Noirs
1. LA LAMPE ÉLECTRIQUE : inventée le 13.09.1881 par Joseph V. Nichols et Lewis H. Latimer.

2. L’ANTENNE PARABOLIQUE : inventée le 07 juin 1887 par Granville T. Woods

3. LA PRODUCTION SUCRIERE AMELIOREE : inventée le 10 décembre par Norbert Rilleux

4. L’AIGUILLAGE DES TRAINS : inventé le 31 octobre 1899 par William F. Burr

5. L’EXCAVATRICE DES POMMES DE TERRE : inventée le 23 avril 1895 par F.J. Wood

6. CAPSULES DES BOUTEILLES ET JARRES : inventée le 13.9.1898

7. BIDON (JERRICANE) : inventé le 17 février 1891 par Albert C. Richardson

8. PANNEAU DE PROTECTION DES LITS : inventé le 13 août 1895 par Lewis A. Russel

9. MOTEUR A COMBUSTION : inventé le 05 juillet 1892 par Andrew J. Beard

10. MASQUE A GAZ : inventé le 13 octobre 1914 par Garett A. Morgan

11. BOUCHE DE SECOURS INCENDIE : inventée le 07 mai 1878 par Joseph R. Winters

12. LA CHAISE BALANCOIRE : inventée le 15 novembre 1881 par Payton Johnson

13. CHARPENTE METALLIQUE (DE VOITURE) : inventée le 02 février 1892 par Carter William

14. TABLE DE CUISSON A VAPEUR : inventée le 26 octobre 1897 par Carter William

15. LENTILLES DE PROTECTION DES YEUX : inventée le 02 novembre 1880 par Powell Johnson

16. L’ASCENSEUR : inventé le 11 octobre 1867 par Alexander Miles

17. LE TAILLE CRAYON : inventé le 11 octobre 1867 par John L. Loove

18. DISPOSITIF DE COUPLAGES DES VOITURES DE TRAIN : inventé le 10.10.1899 par Andrew J. Beard

19. LES MANEGES POUR DIVERTISSEMENT : inventés le 19 décembre 1899 par Granville T. Woods

20. LA CHEMINEE DE LOCOMOTIVE : améliorée le 23 mai 1871 par Landron Bell

21. LA LANTERNE ou LA LAMPE TEMPETE : inventée le 19 août 1884 par Michael C. Hamey

22. LE PIANO MECANIQUE : inventé le 11 juin 1912 par Joseph H. Dickinson



23. L’AMENAGEMENT DES WAGONS-LITS : inventé le 08 octobre 1870 par John W. West

24. LA BALANCE PORTABLE : inventée le 03 novembre 1896 par John W. Hunter

25. LES W.C ( TOILETTES ) : inventés le 19 décembre 1889 par Jérome B. Rhodes

26. LE CACHET ET LE TAMPON : inventés le 27 février 1883 par William B. Purvis

27. LE REFRIGERATEUR ( FRIGO ) : inventé le 14 juillet 1891 par John Stenard

28. L’INTERRUPTEUR ( LE COMMUTATEUR ) : inventé le 1er janvier 1889 par Granville T. Woods

29. LE REVELATEUR PHOTOGRAPHIQUE : inventé le 23 avril 1895 par Clatonia Joaquin Dorticus

30. LA GALOCHE ( COUVRE CHAUSSURE ) :inventée le 08 février 1898 par Alvin L. Rickman

31. LA MACHINE A COMPOSTER : inventée le 22 juin 1897 par William Barry

32. LA FONDEUSE-MOULEUSE : inventée le 14 mars 1876 par David A.Fisher

33. LE BALAI-LAVEUR : inventé le 13 juin 1893 par Thomas W.Steward

34. LA MACHINE A ECRIRE : inventée le 07 avril 1885 par Lee S. Burridge et Newman R. Mashman

35. LE PROTEGE-DOCUMENT ( papiers ) : inventé le 02 novembre 1886 par Henry Brown

36. LE MANCHE D’ENREGISTREUR : inventé le 08 janvier 1918 par Joseph Hunter Dickinson

37. LE SYSTEME D’ALARME DES TRAINS : inventé le 15 juin 1897 par Richard A. Butler

38. LA TERRINE ou LA MOULE A GLACES : inventée le 02 février 1897 par Alfred L. Cralle

39. LE SECHE-LINGE : inventé le 07 juin 1892 par George T. Sampson

40. LA PEINTURE ET LES COLORANTS : inventés le 14 juin 1927 par George Washington Carver

41. LES FREINS DE VOITURE : inventés le 06 août 1872 par John V. Smith

42. LA MACHINE A PETRIR : inventée le 07 août par Joseph H.Dickinson

43. LA MACHINE DE CORDONNERIE : inventée le 20 mars 1884 par Jan E. Matzeliger

44. LE STYLO PLUME A RESERVOIR : inventé le 07 janvier 1890 par William B. Purvis

45. LE TUNEL POUR TRAIN ELECTRIQUE : inventé le 17 juillet 1888 par Granville T. Woods

46. LE FEU DE SIGNALISATION (feu rouge) : inventé le 20 novembre 1923 par Garett A. Morgan

47. LA GUITARE : inventée le 30 mars 1886 par Robert F. Flemmings Jr

48. LA BOITE AUX LETTRES : inventée le 27 octobre 1891 par Philip B. Downing

49. LE PEIGNE A CHEVEUX : inventé le 21 décembre 1920 par Walter H. Sammons

50. LE TROLLEY ELECTRIQUE SUR RAIL : inventé le 19 septembre 1893 par Elbert R. Robinson

51. LES COUPES-BISCUITS MECANIQUES : inventés le 30 novembre par Alexander Ashbourne

52. LE FOUET BATTEUR D’ŒUFS : inventé le 05 février 1884 par Willis Johnson

53. LA TABLE DE REPASSAGE : inventée en 1892 par Sarah Boone

54. LES ROTATIVES DE PRESSE (imprimerie) : inventées le 17 septembre 1878 par W.A Lavalette

55. LE SYSTEME DE SECURITE DES ASCENSEURS : inventé le 02 avril 1895 par James Cooper

56. LA BALAYEUSE DES RUES : inventée le 17 mars 1890 par Charles B. Brooks

57. LE PORTE-BAGAGES DU VELO : inventé le 26 décembre 1899 par Jerry M. Certain

58. LES SYSTEMES ET LES APPAREILS TELEPHONIQUES : inventés le 11.10.1887 par Granville T. Woods

59. LA TONDEUSE A GAZON : inventée le 09 mai 1899 par John Albert Burr



60. LES VITESSES AUTOMATIQUES (des véhicules) : inventées le 06 décembre 1932 par Richard B. Spikes

61. LES POUBELLES (bac à ordures) : inventées le 03 août 1897 par Lloyd P. Ray

62. LA PRESSE A AGRUME : inventée le 08 décembre 1896 par John T. White

63. LES PORTES DE SECURITE (pour ponts à bascules) : inventées le 07 octobre 1890 par Humphrey Reynolds

64. LE THERMOSTAT : inventé le 06 mars 1928 par David N. Crosthwait Jr

65. LE CADRE DU VELO : inventé le 10 octobre 1899 par Isaac R. Johnson

66. LE FER A CHEVAL : inventé le 23 août 1892 par Oscar E. Brown

67. LE LANDAU (poussette) : inventé le 18 juin 1889 par William H. Richardson

68. LE PIEGE A RAT AUTOMATIQUE : inventé le 31 août 1881 par Williaù S. Campbell

69. LA MOISSONNEUSE-BATTEUSE : inventée le 07 août par Robert P. Scott

70. LA SELLE DE CHEVAL : inventée par William D. Davis

71. LE MORS DE CHEVAL : inventé le 25 octobre 1892 par Lincoln F. Brown

72. LE COUVRE SABOT (pour chevaux) : inventé le 19 avril 1892 par Robert Coates

73. LA CROSSE DE GOLF : inventée le 12 décembre par George F. Grant

74. LE CONDITIONNEMENT D’AIR (split) : inventé le 12 juillet 1949 par Frederck M. Jones

75. LA GACHETTE DE FUSIL (le détonateur) : inventée le 03 mai 1897 par Edward R. Lewis

76. APPAREILS AUTOMATIQUES DE PÊCHE : inventés le 30 mai par George Cook

77. L’ARROSOIR DE GAZON : inventé le 4 mai 1897 par Joseph H. Smith

78. LE TELEGRAPHE DES CHEMINS DE FER : inventé le 28 août 1888 par Granville T. Woods

79. LES APPAREILS de TRANSMISSION de messages via l’électricité : inventés le 7 avril 1885 par Granville T. Woods



80. LE DISPOSITIF DE TRANSFERT des courriers postaux : inventé le 24 mai 1917 par J.C. Jones

81. EXTINCTEUR DE FEU : inventé le 26 mars 1872 par Thomas J. Martain

82. LE DISPOSITIF DE TRANSPORT DES FRETS : inventé le 10 octobre 1899 par John W. Butts

83. LE LIT PLIANT : inventé le 18 juillet 1899 par L.C. Bailey

84. LES TRINGLES DES RIDEAUX : inventés le 04 août 1896 par W.S Grant

85. LE CANAPE-LIT CONVERTIBLE : inventé le 05 octobre 1897 par J.H. Evans

86. LAVE-VITRES ELECTRIQUES : inventé le 27 septembre 1882 par A.L. Lewis

87. LA MOISSONNEUSE : inventée le 03 juin 1890 par H.L. Jones

88. LE DIRIGEABLE : inventé le 20 février 1900 par J.F. Pickering

89. LA RAMASSEUSE DE COTON : inventée le 05 juin 1894 par Georges W. Murray

90. LES LUBRIFIANTS DE MOTEUR : inventés le 15 novembre 1898 par Elijah Mc Coy

91. LA MACHINE DE GRAISSAGE A VAPEUR : inventée le 04 juillet 1876 par Elijah Mc Coy

92. BANDE MAGNETIQUE D’ORDINATEURS : inventée le 24 août 1971 par Larry T. Preston

93. LA PEDALE DE COMMANDE : inventée le 05 octobre 1886 par Minnis Hadden

94. ANTENNE DE DETECTION PAR RADARS : inventée le 11 juin 1968 par James E. Lewis

95. SUPERCHARGEUR POUR MOTEUR A COMBUSTION : inventé le 03 février 1976 par Joseph A. Gamell

96. Automatisation chargement et déchargement du courrier postal : inventée le 13.02.1945 par Gus Burton

97. ENGINS DE LEVAGE et MONTE-CHARGE : inventé le 02 mai par Mary Jane Reynolds

98. LA CELLULE ELECTRIQUE GAMMA : inventée le 06 juin 1971 par Henry T. Sampson

99. LE SYSTEME DE REFRIGERATION (FRIGO et CONGELATEUR) : inventé le 04 novembre 1879 par Thomas Elkins



100. LA SIGNALISATION (balises d’aéroport, grues, immeubles,...) : inventée le 30 mars 1937 par Lewis WW. Chubb

101. DOSAGE DE LA MELANINE : à partir de la peau, inventé par Cheikh Anta Diop

102. LE SHAMPOING : à partir de l’arachide, inventé par George Washington Carver

103. LE VINAIGRE : à partir de l’arachide, inventé par George Washington Carver

104. LE SAVON : à partir de l’arachide, inventé par George Washington Carver

105. LA POUDRE DE TOILETTE : à partir de l’arachide, inventée par George Washington Carver

106. LA FARINE : à partir de la pomme de terre, inventée par George Washington Carver

107. L’ENCRE : à partir de la pomme de terre, inventé par George Washington Carver

108. LE TAPIOCA : à partir de la pomme de terre, inventé par George Washington Carver

109. L’AMIDON : à partir de la pomme de terre, inventé par George Washington Carver

110. LE CAOUTCHOUC SYNTHETIQUE : à partir de la pomme de terre, inventé par George Washington Carver

111. LA CONSERVATION DES ALIMENTS : inventée par Lloyd A. Hall

112. LA STERILISATION DES ALIMENTS : inventée le 8 février 1938 par Lloyd A. Hall

113. MOUSSE IGNIFUGE CONTRE LE FEU : utilisée pendant la 2nd guerre mondiale, inventée par Percy L. Julian

114. SYNTHESE DE LA PHYSOSTIGMINE : pour le traitement du glaucome , inventée par Percy L. Julian

115. SYNTHESE DE LA PROGESTERONE : inventée par Percy L. Julian

116. SYNTHESE DE LA CORTISONE : inventée le 10 août 1954 par Percy L. Julian

117. SYNTHESE ORGANIQUE DE LA PHEROMONE : inventée par Bertram Oliver Fraser-Reid

118. SYNTHESE DE L’OLIGOSACCHARIDE : inventée par Bertram Oliver Fraser-Reid

119. FILAMENT DE CARBONE : pour la lampe à incandescence : inventé le 17 juin 1882 par Lewis Howard Latimer

120. APPAREIL DE REFROIDISSEMENT et DE DESINFECTION : inventé le 12 janvier 1886 par Lewis Howard Latimer

121. RHEOSTAT FIABLE : inventé par Granville T. Woods le 13 octobre 1896

122. TROISIEME RAIL : pour le métro, inventé par Granville T. Woods le 29 janvier 1901

123. UN FREIN AUTOMATIQUE à AIR COMPRIME : inventé par Granville T. Woods en 1905

124. UN FREIN ELECTROMECANIQUE : inventé par Granville T. Woods en 1887

125. UN INTERRUPTEUR AUTOMATIQUE de circuits électriques : inventé par Granville T. Woods en 1889

126. UNE COUVEUSE ARTIFICIELLE : inventé par Granville T. Woods en 1890

127. PACEMAKER (régulateur pour stimulateur cardiaque) : inventé par Otis Boykin

128. OPERATION A CŒUR OUVERT : inventé par Daniel Hale Williams le 9 juillet 1893

129. TEST DE DEPISTAGE DE LA SYPHILIS : inventé par William A. Hinton en 1936

130. COLLET pour les fractures cervicales : inventé par Louis Tompkins Wright

131. TRAITEMENT des MALADIES VENERIENNES (avec l’auréomycine) : inventé par Louis Tompkins Wrigh

132. CONSERVATION DU SANG : inventé par Charles Richard Drew

133. LA POLYTHERAPIE (utilisation de la chimiothérapie contre le CANCER) : inventée parJane Cooke Wright

134. TRANSPLANTATION du REIN (2ieme au monde) : par Samuel L. KOUNTZ

135. CONSERVATION du REIN (durant plus de 50 heures) : par Samuel L. KOUNTZ

136. ANTIDOTE contre les SURDOSES de BARBITURIQUE : inventé par Arnold Hamilton Maloney

137. MACHINE A MONTER LES EMPEIGNES (soulier) : inventé par Jan Earnst Matzeliger

138. FIXATEUR POUR CHEVEUX : inventé par Garrett A. Morgan

139. ANEMOMETRE : inventé par Philip G. Hubbard

140. CAMERA-SPECTROGRAPHE (transporté par Apollo 16) : inventé par George R. Carruthers